Le Parcours Médical


Les chirurgiens (sauf phallo, méta et vagino)

Pour quoi faire ?

De nombreuses interventions sont possibles: mammectomie et hystérectomie pour les FtM, mammoplastie et opérations de féminisation du visage pour les MtF pour ne citer que les plus fréquentes. L'intérêt de ces interventions est à évaluer en fonction de vos besoins, de vos envies. Il ne faut jamais réaliser une intervention dont vous ne ressentez pas sincèrement la nécessité.

Quand ?

Un courrier de psychiatre sera généralement demandé.

En revanche, il n'est pas nécessaire d'avoir débuté la prise de testostérone pour effectuer une hystérectomie.

Plusieurs techniques opératoires existent pour la mammectomie. Celle laissant le moins de cicatrices ne peut être réalisée que sur les petites poitrines. La prise de testostérone pouvant faire perdre un bonnet il est parfois intéressant d'attendre un an après le début du THS avant d'effectuer cette intervention.

Les oestrogènes ayant pour effet d'augmenter significativement la poitrine et de modifier les traits du visage, il est généralement conseillé d'attendre au moins une année avant d'effectuer ces interventions, faute de quoi le résultat obtenu risque de devenir disgracieux avec l'effet des oestrogènes, nécessitant alors d'effectuer de nouvelles interventions de retouches, lorsqu'elles sont réalisables.

Comment ?

Les protocoles opératoires sont très différents suivant les interventions, il serait trop long de les décrire sur cette page.

L'hystérectomie pratiquée sur un FtM est identique à celle pratiquée sur une femme bio. La plupart des chirurgiens gynécologiques sont donc à même d'effectuer cette intervention.

La mammectomie diffère en revanche dans la mesure où il faut également construire un torse harmonieux une fois la mammectomie pratiquée. Il est donc ici préférable de faire appel à un chirurgien ayant de l'expérience dans les constructions de torse chez les FtM. Notez que le terme 'torsoplastie' désigne médicalement une liposucion des hanches, des fesses et de l'abdomen et n'a aucun rapport avec une mammectomie. Utilisez les bon termes avec votre chirurgien...

Combien de temps ?

Une mammoplastie n'est pas définitive. Il faut changer les prothèses tous les 10 ans en moyenne. Cette durée s'allonge avec les progrès techniques. Il est par ailleurs nécessaire d'effectuer un suivi médical et radiologique régulier pour s'assurer qu'il n'y a pas de fuite nécessitant un changement urgent de prothèses.

Les autres interventions ne nécessitent en revanche pas d'être effectuées régulièrement. Une opération de retouche à visée esthétique peut cependant être effectuée pour la mammectomie ou les interventions de féminisations du visage.

Quel montant ?

Toute intervention de ce type doit faire l'objet d'un devis réalisé par le chirurgien.

Le prix de ces interventions chirurgicales peut s'élever à plusieurs milliers d'euros. Certaines peuvent être prises intégralement par la sécurité sociale, d'autres nécessiteront un règlement partiel par votre mutuelle et par vous-même, d'autres seront effectuées dans un cadre d'interventions à visée esthétique et ne feront à ce titre l'objet d'aucun remboursement quel qu'il soit.

Vous pouvez calculer le montant de remboursement dont vous bénéficierez en consultant cette page.
Gardez à l'esprit que les dépassements d'honoraires des chirurgiens ne dépendent que d'eux-mêmes: il ne s'agit pas de montants règlementés. Vous êtes donc libre de les accepter ou de tenter de les négocier, quitte à changer de chirurgien si le devis fournis est trop élevé.